Le marché immobilier étant très intéressant pour le moment, avec des taux de prêt attrayant, de plus en plus de jeunes se posent la question : « est-ce que le moment pour moi d’acheter une maison ? ». C’est bien évidemment une question auquel il faut bien réfléchir car ce n’est pas parce que tout le monde le fait que vous devez vous lancer à tête baissée dans un tel projet. Il y a bien évidemment des avantages et des inconvénients d’acheter une maison ! lisez attentivement ces quelques signes et si vous vous y retrouvez dedans, cela signifie que finalement… vous n’êtes peut-être pas prêt à 100%.

Vous ne gagnez pas assez d’argent pour acheter une maison

Vous pouvez penser que vous gagnez assez d’argent et que vous êtes donc prêts pour acheter une maison et que vous en avez les moyens. Mais allez d’abord voir le coût réel de l’achat d’une maison en vous baladant sur des sites internet immobiliers. En effet, l’achat d’une maison ne revient pas uniquement à son coût d’achat mais également aux frais que cela implique sur le côté auxquels les jeunes ne pensent pas toujours. Il peut être intéressant alors d’effectuer vos calculs sur une calculette hypothécaire.

Vous avez des dettes

On ne se rend pas toujours compte du total des dettes que l’on contracte par mois. De fait, avec une carte de crédit, cela peut aller très vite. En effet, lorsque vous voudrez contracter un prêt immobilier, les banques vont analyser vos comptes et l’étendue de vos dettes, il est donc préférable que vous régliez cela avant de penser à acheter une maison. Quand l’envie d’acheter commencer à vous trotter dans la tête, essayez de comprendre vos habitudes de dépenses et de les changer pour améliorer rapidement vos chances d’être en mesure d’être éligible pour un prêt hypothécaire. Mettre en place un tableau de vos dépenses par mois est, par exemple, un très bon commencement.

Vous n'avez pas assez d'économies

Vous avez pu mettre de l’argent de côté depuis quelques années et cela vous conforte dans l’idée que vous êtes capable d’acheter car vous êtes capable de payer en propre l’acompte. Cependant, avez-vous pensé à la situation où vous achetez une maison qui doit être entièrement rénovée, ou si vous tombez sur des mauvaises surprises ? Comment allez-vous payé ces réparations ? Il est très important lors d’un tel investissement de « Attendez-vous à l’inattendu », comme dirait Josh Moffitt.

De plus, déménager d’un domicile à un autre entraine des coûts auxquels on ne pense pas toujours : la location d’un camion, d’un lift pour porter vos meubles, de la domiciliation, des changements de compteurs d’eau et de gaz,… Et puis, qui dit nouveau « chez soi » dit nouveaux mobiliers et cela représente un investissement considérable !  Les premiers mois d’un déménagement coûtent donc très chers.

Votre expérience professionnelle n’est pas assez longue

La plupart des banques ont besoin d’assurance et de stabilité pour vous prêter de l’argent. Il est donc important pour eux que vous ayez gardé un même emploi pour au moins plus de deux ans. De fait, il calcul votre revenu moyen par rapport à vos revenus des derniers 24 mois. Les banquiers n’aiment pas les profils de personne ayant changé de nombreuses fois d’emploi car cela montre une certaine instabilité.

 

Vous n'êtes pas sûr de ce type de maison que vous voulez

Le choix d’une maison n’est pas une tâche évidente… Surtout lorsqu’on réalise l’avantage que certaines décisions peuvent avoir, comme par exemple, acheter un duplex pour pouvoir louer une partie et économiser ainsi de l’argent, ou encore acheter une maison à la campagne au lieu d’un maison en ville. Bref ce sont toutes des décisions qui sont très compliquées à prendre et acheter une maison est quelque chose qui se fait pour du long terme et donc il est difficile de faire cela sur un coup de tête. Ce blog donne plein de conseils sur les critères de sélection auxquels vous devez penser.

Vous n'êtes pas prêt à vous installer pour de bon

Une fois que vous avez acheté votre maison… il est difficile de changer d’avis et finalement de vouloir la revendre l’année d’après. Vous devez donc être sûr de l’endroit et du quartier où vous investissez. Revendre votre bien peu de temps après l’avoir acheté va vous faire perdre beaucoup d’argent, nous devez en être conscient.

 

Pour conclure, tous ces points sont peut-être des choses auxquels vous avez déjà réfléchi et pourtant vous vous sentez toujours prêts à acheter, alors tant mieux. Mais pour ceux que ces questions soulèvent de nombreux doutes, réfléchissez à deux fois avant de faire votre investissement.